Ema les plaquettes de vœux japonaises

Depuis un moment je voulais faire un article qui parle des Ema 絵馬, vous ne connaissez peut-être pas le nom japonais, mais vous allez vite dire ahh ! mais oui je connais !

Qu’est-ce qu’un Ema ? ce sont les petites plaques en bois que vous retrouvez dans les temples Shinto mais également chez les bouddhistes. Je trouve ça vraiment très beau et j’avais envie d’en apprendre plus sur ces petits bouts de bois.

Ema

A quoi sert un Ema ?

Si vous avez un vœu à faire, les Ema sont là pour ça. Que ce soit un souhait pour « protéger votre famille », « réussir vos examens », « en amour », « la santé » ou juste un petit mot de remerciement et bien d’autres encore. Les temples sont souvent pris d’assaut lors de la période des examens (ah bon ! vous n’avez pas étudié et vous comptez sur un miracle ?)

Souvent, les temples ou sanctuaires sont dédiés à un kami (dieu, mais les fans de DB connaissent déjà ce mot) particulier, ainsi, ils auront plus de chances que leurs vœux se réalisent, en gros le message ira directement à la bonne personne (c’est la version « la poste » pour les kami)

Comment fait-on un vœu ?

Il n’y a pas de règle particulière, vous achetez une plaque dont le prix varie de 500 à 1000 ¥ environ. Généralement sur l’un des côtés il y a un dessin d’animal, un symbole ou créature mythique représentant le lieu et sur l’autre face, vous pouvez  écrire votre vœux sur la plaque ou faites un dessin, n’oubliez pas de d’inscrire votre nom et la date du jour, voilà vous n’avez plus qu’à l’accrocher avec les autres.

Que signifie Ema ?

絵 = Image

馬 = cheval

Durant l’époque de Nara, les Japonais offraient des chevaux aux temples Shinto afin que les dieux exaucent leurs prières. Mais comme tout le monde ne pouvait pas offrir un cheval, la population plus pauvre a trouvé  une autre façon d’offrir des chevaux. Au fur et à mesure des années les dessins sur les plaques ont évolué.

ema

Mais que deviennent les plaques ?

Vous imaginez bien qu’elles ne peuvent pas rester ici pour toujours, donc elles seront brûlées vers le milieu du mois de janvier lors du Hatsumôde (première visite de l’année dans les temples ou sanctuaires)  avec tous les autres objets traditionnels d’un sanctuaire qui représentent l’année passée.

Quelques exemples de plaques

Ema Nara Nigatsu-do Ema Nara Nigatsu-do

 

Voici une explication très sympathique faites par Joranne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.