De Kurama à Kibune on grimpe on grimpe

Au nord de Kyoto une belle balade vous attend, Kurama à Kibune. Comment nous nous sommes retrouvé là ? j’avoue que je ne m’en souviens pas du tout. Mais on voulait sortir des chemins habituels et je suis tombé sur cette mini randonnée, qui m’a charmée.

Je remets le contexte en place. Nous sommes à notre deuxième voyage à Kyoto. Donc, nous recherchons une balade sympa à faire dans les alentours de Kyoto. Nous sommes en Avril 2017, la Mini miss à 5 ans. Pourquoi je vous raconte ça ? parce que, moi j’étais « so in love » pour cette balade, mais la mini miss ? va-t-elle réussir ? pourquoi ? euh …

Kurama à Kibune ou Kibune à Kurama ?

Titre un peu bizarre. Pourquoi ? oui, encore un pourquoi ? parce que j’en ai envie (lol). Lors de ma recherche, sûr comment aller à Kurama, j’ai pu lire que le chemin Kurama à Kibune était plus facile. Est-ce que c’est exact ? je vous dirai ça plus loin.

Se rendre à Kurama

Notre logement se trouvant à côté de la gare de Demachiyanagi, nous avons un avantage. Effectivement, le train de cette gare, va nous emmener directement à destination. Alors, on part direction la montagne. Et, le chemin pour arriver à destination est vraiment très beau. Le trajet dure environ 40 minutes et nous a coûté 420 yens par personne.

Mais on va où ?

On arrive au village et on tombe nez à nez (et la phrase est bien choisie, voir la photo), avec le dieu du vent. Tengu.

Ensuite, on va où ? à droite à gauche ? Dans un premier temps, nous partons à gauche. Après quelques minutes de marche, nous nous rendons compte que ce n’est peut-être pas la bonne direction. Mais, ce n’est pas grave. Les maisons en bois étaient magnifiques. Mais pour ceux qui le souhaitent, continuez votre chemin, un onsen se trouve au bout de cette route.

Commençons notre ascension

Oui j’ai bien dit notre ascension, car ça monte. Des escaliers, des escaliers (en écrivant ces mots de penser à Joranne). Mais nous commençons à peine notre montée, que nous avons déjà pris plein de photos. Ouah regarde là, non ici et puis là-bas ! bon on commence ? car je pense que la nuit je ne resterai pas là.

Durant notre montée, des bâtons de pèlerins sont à disposition, j’avoue que cela à motivé mini Miss pour la grimpette.

Kuruma dera

Nous arrivons à destination, je tiens à féliciter ma mini Miss. Celle-ci se prend même pour un ninja (lol)

Maintenant, nous nous arrêtons un moment et prenons notre temps d’admirer le paysage.

Prêt pour la descente direction Kibune

Bon, maintenant que l’on est monté, il va falloir redescendre. Nous arrivons sur la Kinone michi (la route des racines d’arbres), d’immenses racines sortent du sol.

Nous arrivons à Kibune ou Kifune

Nous avons compris en descendant pourquoi il était plus pratique de monter par Kurama et redescendre par Kibune. Mais la miss est quand même bien fatiguée. Qu’est-ce que c’est beau.

Malgré la fatigue, j’aperçois ce sanctuaire Kibune-jinja. Un dernièr effort ! Et le sanctuaire est vraiment super sympa. Ici, l’Omikuji est spécial, venez plonger dans l’eau votre feuille de divination pour qu’elle apparaisse.

Il faut maintenant regagner la gare qui se trouve à 20 minutes de marche. Si vous arrivez et qu’il n’y a plus personne à l’accueil, NO panique. Appuyer sur le bouton de la machine ci-dessous. Elle vous délivrera un ticket. Gardez-le précieusement et à l’arrivée un chef de gare vous fera payer votre trajet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.