kasuga taisha entre lanternes et shika

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika. Eté 2018, nous nous sommes rendus pour la seconde fois dans la très jolie ville de Nara. Effectivement, en 2017 nous avions visité le magnifique Todai-ji et ses alentours. Mais cette fois, direction Kasuga Taisha qui est un sanctuaire shinto. Je ne vous en dis pas plus, la visite c’est par là.

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Pour commencer, voici une map de la ville de Nara. Nous logions à Kyoto, donc nous avons pris une ligne JR pour nous rendre à la gare de Nara

Bienvenue à Nara

STOP ! Avant de vous jeter dans votre carte ou votre gps, arrêtez-vous deux secondes pour admirer les marches des escaliers de la gare et faire un petit tour dans l’office du tourisme de Nara. Les enfants vont pouvoir récupérer des tampons à l’effigie de la ville et un petit coloriage. Merci à l’office du tourisme.

nara mascotte
nara mascotte
petit coloriage et sur la table on peut voir les tampons de shikamaro kun qui est l’une des mascottes de Nara

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Le sentier qui mène au sanctuaire Kasuga Taisha et simplement magnifique et magique. Admirer ces sublimes lanternes (tōrō) de pierre et voir apparaître au milieu d’elles les shika, rend le lieu encore plus admirable. On pourrait presque se croire dans un animé de Miyazaki.

Entrons dans le sanctuaire Kasuga Taisha

Le torii marque l’entrée de l’enceinte sacrée d’un sanctuaire shintoïste. Elle est vraiment magnifique avec les deux komainu de chaque côté, ainsi que les deux immenses Toro (lanternes).

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika
Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Regardez comme ce chozuya est magnifique

Venez vous purifier dans ce magnifique chozuya en forme de shika (cerf), c’est la première fois que j’en vois un de cette forme et aussi imposant.

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Origine de Kasuga-taisha

Le grand Kasuga-taisha a été construit il y a environ 1300 ans alors que Nara était la capitale du Japon. Sa divinité est Takemikajichi no mikoto (kami du tonnerre). Ce sanctuaire abrite trois autres kami, mais on en reparlera plus tard.

Le sanctuaire dispose de 3000 lanternes dans l’enceinte, beaucoup d’entre elles ont plus de 300 ans. Autrefois, les lanternes étaient allumées chaque nuit.

La forêt et le santuaire kasuga ont été inscrits en tant que patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.

Kasuga Taisha

Nous avançons et nous sommes pratiquement devant l’entrée du sanctuaire et comme il fait assez chaud, nous prenons le temps de profiter des brumisateurs qui sont disposés juste avant la partie payante du sanctuaire (tarif en bas de l’article).

Nous profitons de cet endroit frais pour faire l’achat d’un petite figurine en forme de shika ou shiraka mikuji dont à l’intérieur est caché un omikuji. Et oui, 2 pierres un coup, un souvenir + omikuji.

Le saviez-vous ! A Nara le cerf blanc est un messager des kami.

Visite de la partie payante de Kasuga Taisha

L’entrée est payante, vous trouverez toutes les informations tout en bas de l’article.

Des flèches vous indiquent le sens de la visite.

On débute la visite et nos yeux vont directement sur notre gauche, pour admirer cet immense arbre. C’est un genévrier d’une hauteur de 25m (quand même), âgé d’environ 1000 ans.

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

On peut voir des lanternes un peu partout et elles ne sont pas toutes identiques, j’ai passé un bon moment a les admirer. Ici on retrouve encore les shika mais cette fois, elles sont sur les lanternes.

Mikasayama Ukigumonomine Yohaijo

Nous voilà face à un torii et derrière derrère celui-ci se trouve une montagne dont l’accès est interdit !!!

Alors qu’est ce que cela peut bien être ? Je pense que vous avez déjà trouvé ? Effectivement, c’est un lieu sacré, car c’est par ici que la divinité Takemikazuchi-no-mikoto est descendue sur terre chevauchant un cerf blanc.

Les visiteurs rendent honneur au sommet du mont Mikasa et cela depuis le 8ème siècle.

Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Nejiro et le sanctuaire principal

Le nejiro est un escalier relie le naishiden (endroit où résidaient les naishi – personnel religieux fémini – qui officiaient lors des cérèmonies funèbres shinto) et le hall central intérieur « o Ro”.

Autrefois, ce passage était appelé le “corridor montant” (Toro).

En second plan on peut apercevoir le sanctuaire principal dont les divinitées sont

1er sanctuaire Takemikazuchi no mikoto. Dieu du tonnerre

2ème sanctuaire Futsunushi no mikoto. Il est le dieu des épées et la personnification de l’épée.

3ème sanctuaire Amenokoyane no mikoto. Elle est la déesse de l’ aube , de la gaieté, de la méditation, des réjouissances et des arts.

4ème sanctuaire Himegami

Le hall fujinaminoya

Auparavent, c’était ici que les moines shinto effectuaient leur office. Cet endroit est désormais ouvert au public et j’en suis bien contente, car o pu admirer ces magnifiques lanternes et qui rendaient à cet endroit une atmosphère mystique.

On dit que plus de 60% des lanternes existantes de la période pré-Muromachi se trouvent à Kasuga Taisha.

Trois fois par an, pendant le festival Setsubun en février et durant Obon les 14 et 15 août, toutes les lanternes sont allumées au feu pur lors du rituel Kasuga Manto. J’aimerai beaucoup voir ça, ce doit être magnifique

Petit rappel : une vidéo se trouve à la fin de l’article, vous pourrez y voir ces magnifiques lanternes.

Hall Naoraiden (hall des festivals) 

Nous terminons notre visite pat un grand bâtiment en bois longé de lanternes. Ici se déroule le festival Kasuga.

Sanctuaire et gashapon

Une petite soif ? un petit gashapon ? et oui même sur le chemin des lanternes, nous retrouvons des gashapon

Après que fait-on à Nara ?

La balade se termine mais on continu à profiter des environs. Vous pourrez voir d’autres petits sanctuaires ou temples. Pour notre part, on a très faim donc sur le chemin du retour nous faisons une halte dans un shotengai (galerie commerçante couverte) pour remplir nos estomacs. Encore une belle journée au Japon.

Vidéo Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Le parc d’attractions Hanayashiki

D’autres articles qui vous plairont

CLIQUEZ POUR PARTAGER NOS ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.