Miyajima est son torii, l’endroit que je souhais voir depuis si longtemps. Il nous aura fallu pas moins de 5 voyages au Japon, pour enfin visiter cette île qui me faisait tant rêver. Je pense, que nous avons tous en tête cette image du torii avec les pieds dans l’eau. Certaines personnes pourraient chanter « un jour j’irai à NY avec toi » moi c’était à Miyajima (lol).

Durant notre voyage nous logions à Hiroshima. Pour faire le déplacement de notre appartement jusqu’à Miyajima, rien de plus simple, c’est direct jusqu’à Miyaguchi. Ensuite, on prend le ferry qui est en face de la gare. Remarque : si vous disposez du JR Pass, la traversée est comprise dans la Pass.

Miyajima est son torii

Nous arrivons enfin sur l’île. Bon au début rien d’extraordaire, mais la traversée en Ferry était agréable et très rapide.

ferry miyajima

On commence à marcher tranquillement et nous croisons les premiers Shika (cerfs) de l’île.

Ici, ce n’est pas comme à Nara ou l’on a des marchands qui vous vendent de la nourriture. Donc, ne pas leur donner à manger et faites attention si vous avez de la nourriture, ce sont des animaux sauvages.  👿 

Soudain, au loin nous commençons à apercevoir le fameux Torii, on est trop contents. Celui-ci à les pieds dans l’eau, il est magnifique. Des petites péniches touristiques vont à sa rencontre, cela me permet de faire de jolies photos.

Nous faisons le tour pour pouvoir l’admirer sous différents angles et j’explique à Mini miss que lorsque la marée descend, on peut aller jusqu’au Torii, mais ce ne sera pas pour aujourd’hui. 😥 

Nous continuons notre balade, nous visitons le temple Itsukushima-jinja et Daisho-in (gros coup de coeur),  nous vous parlerons de ces derniers dans d’autres articles.

Momiji manju, spécialité de l’île

Ensuite, on enchaine avec la rue commerçante, on goûte les momiji manju (trop bon). Les momiji manju est un gâteau vendu depuis plus de 100 ans et il est fourré à la base de pâte d’haricot rouge (azuki). Mais, aujourd’hui vous avez le choix entre plusieurs saveurs. Ce dernier vous coutera entre 130 et 180 yens. Après comme vous pourrez le voir ci-dessous, son nom momiji vient de sa forme en feuille d’érable.

Et au lieu de repartir, je dis à mes deux amours, « et si nous allions dire au revoir au Torii ». Et là ! miracle, on peut aller jusqu’au torii à pied. Là vous ne voyez pas, mais petite danse de la victoire.

Le Torii avec ou sans eau ?

J’étais allé sur un site spécial qui explique les marées a Miyajima et sous quelles conditions on aurait pu le voir et en je confirme que je n’est RIEN compris. Mais pas grave.

Nous allons à la rencontre du Torii, on essai de faire le maximum pour que Mini miss ne mette pas les pieds dans les quelques flaques d’eau. Et nous voici sous ce géant. Et effectivement, il est bien habîmé et sera donc en travaux durant quelques temps à partir de juin 2019 et sous bâche à partir de juillet 2019, donc bien vous renseigner.

Torii à Miyajima

Torii à Miyajima

Torii à Miyajima abîmé

Torii à Miyajima marée basse

Voilà, notre visite à Miyajima se termine ainsi. Mais pour les plus curieux.

Saviez-vous qu’il était interdit de naître ou mourir ou de couper les arbres, cet île est sacrée.

Soutenir Japon en famille gratuitement

Cet article vous a plu, vous souhaitez nous soutenir gratuitement, cliquez sur le lien suivant, regardez une pub (ou plusieurs 😉 ) et nous aurons 0.04 centimes par visionnage. Merci beaucoup  https://utip.io/japonenfamille 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.