Kasuga Taisha entre lanternes et Shika

Eté 2018, nous nous sommes rendus pour la seconde fois dans la très jolie ville de Nara. Nous avions en 2017 visité le magnifique Todai-ji et ses alentours. Mais cette fois, direction Kasuga Taisha qui est un sanctuaire shinto. Je ne vous en dis pas plus, la visite c’est par là.

Pour commencer, voici une map de la ville de Nara. Nous logions à Kyoto, donc nous avons pris une kigne JR pour arriver jusqu’à la gare de Nara. 

Bienvenue à Nara

STOP ! Avant de vous jeter dans votre carte ou votre gps, arrêtez-vous deux secondes pour admirer les marches des escaliers de la gare et faire un petit tour à l’office du tourisme de Nara. Les enfants vont pouvoir récupérer des tampons à l’effigie de la ville et un petit coloriage. Merci l’office du tourisme.

Le parc aux Shika

Le chemin jusqu’au sanctuaire Kasuga Taisha se fait facilement à pied. De plus, ce serait dommage de ne pas profiter de cette promenade pour passer dans les parcs remplis de Shika (cerfs). Vous pourrez acheter des petits biscuits pour quelques yens. Par contre, faites attention car lorsqu’ils sentent a mangé, ils peuvent être un peu rudes. Ils vont vites s’amasser autour de vous, vous pincer les vêtements ou manger vos cartes. Si vous souhaitez plus de détails, je vous propose de lire notre article sur notre premier voyage à Nara.

Sur le chemin nous avons eu la grande chance d’assister à la fabrication de mochi. 

fabrication de mochi

Direction Kasuga Taisha

Le sentier qui mène au sanctuaire Kasuga Taisha et simplement magnifique et magique. Admirer ces sublimes lanternes de pierre et voir apparaître au milieu d’elles les shika, rend le lieu encore plus admirable. On pourrait presque se croire dans un animé de Miyazaki.

Entrons dans le santuaire Kasuga Taisha

Le torii marque l’entrée de l’enceinte sacrée d’un sanctuaire shintoïste (plus de détails sur l’article de Joranne).

Nous avançons et comme il fait assez chaud, nous prenons d’abord notre temps en profitant des brumisateurs qui sont disposé juste avant la partie payante du sanctuaire.

Nous en profitons pour faire l’achat d’un petit shika dont à l’intérieur est caché un omikuji (2 pierres un coup, un souvenir + omikuji). Si vous voulez voir, rendez-vous sur notre vidéo en fin de page.

Visite de la partie payante de Kasuga Taisha

L’entrée est de 500 yens pour les adultes et 200 yens pour les enfants et 300 yens pour collégiens/lycéens. 

Pour commencer votre oeil sera rapidement interpellé par un immense arbre. C’est un genévrier d’une hauteur de 25m (quand même) et il a environ 1000 ans.

Ensuite, très vite on comprend pourquoi ce lieu est désigné comme le sanctuaire aux lanternes. 

Des flèches indiquent le sens de marche, puis l’on se retrouve devant une porte. On l’ouvre et voilà (ok ça rend mieux en vrai)

Après que fait-on à Nara ?

La balade se termine mais on continu à profiter des environs. Vous pourrez voir d’autres petits sanctuaires ou temples. Pour notre part, on a très faim donc sur le chemin du retour nous faisons une halte dans un shotengai (galerie commerçante couverte) pour remplir nos estomacs. Encore une belle journée au Japon.

Vlog Nara Kasuga Taisha

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.